L’Afrique milite pour un cadre mondial de la biodiversité "ambitieux" (point focal)

L’Afrique milite pour un cadre mondial de la biodiversité "ambitieux" (point focal)

Le directeur des parcs nationaux du Sénégal, Bocar Thiam, a assuré mardi que l’Afrique renouvelle son engagement en faveur d’un cadre mondial de la biodiversité ‘’ambitieux, transformateur et équilibré’’ par rapport à la Convention internationale sur la biodiversité. 

M.Thiam intervenait, mardi, lors de la Conférence de Genève sur la biodiversité, qui s’est ouverte le 14 mars dernier. Le Sénégal assure la présidence du groupe africain pour les négociations du cadre mondial de la biodiversité.

En tant que point focal du groupe africain, Bocar Thiam a déclaré que ‘’l’Afrique réitère son ferme engagement en faveur d’un Cadre mondial de la Biodiversité pour l’après 2020, ambitieux et transformateur, équilibré entre tous les objectifs de la Convention (…) et un accord viable sur la manière de partager les avantages de l’information sur le séquençage numérique de manière juste et équitable’’.

‘’Il nous parait crucial que nous puissions nous accorder sur le contenu du Cadre mondial pour la Biodiversité’’, a-t-il poursuivi dans un discours dont copie est parvenue à l’APS.

Il estime qu‘’’un accent particulier devra (…) être mis sur les mécanismes de mise en œuvre de façon à pouvoir se projeter avec plus de réalisme vers l’atteinte des jalons à l’horizon 2030 et la vision 2050’’.

‘’L’Afrique, par ma voix, a-t-il indiqué, émet le vœu que la présente session soit l’occasion de discussions sereines et de négociations justes, équitables pour permettre d’atteindre des résultats constructifs au profit du vivre en harmonie avec la nature’’.

Source : APS