Pollution plastique : quand les villes encouragent à utiliser des gourdes

Pollution plastique : quand les villes encouragent à utiliser des gourdes

Depuis quelques mois, Venise (Italie) incite ses visiteurs à remplir des gourdes réutilisables. L’objectif : lutter contre la pollution des bouteilles plastiques. De plus en plus d’initiatives similaires se développent dans les grandes villes.

500 milliards de bouteilles plastiques sont produites chaque année et une grande partie n’est pas recyclée. Conséquence : la consommation d’eau en bouteille s’avère très polluante. Chaque année, plus de 10 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans et menacent la biodiversité. Récemment, l’association Agir pour l’environnement a montré qu'en France 78% des eaux en bouteille étaient contaminées par des microplastiques.

Face à cette pollution, la gourde constitue une solution durable car réutilisable et donc moins polluante. Les pouvoirs publics cherchent à promouvoir cette alternative en invitant les citoyens à remplir des gourdes réutilisables à des points d’eau potable plutôt que d’acheter de l’eau en bouteille.

Venise dit non aux bouteilles en plastique

Venise fait partie de ces villes engagées en faveur de l'usage des gourdes. Ville très touristique (chaque jour, sa partie insulaire accueille plus de visiteurs qu'elle n'a d'habitants !), elle souffre de ce surtourisme et des dégâts qu'il génère. La pollution plastique en est une des facettes, comme l’illustrent les nombreuses bouteilles qui flottent dans les célèbres canaux de la cité des Doges.

Venise a décidé cette année de faire la chasse aux bouteilles en plastique. La Sérénissime encourage les visiteurs à…

Lire la suite en cliquant sur : https://www.linfodurable.fr/environnement/pollution-plastique-quand-les-villes-encouragent-utiliser-des-gourdes-33439