Port autonome de Dakar : le collectif des transporteurs agréés lève son mot d’ordre de grève illimitée

Le Collectif des entreprises agrées pour le transport et la livraison de conteneurs au Sénégal (CEATLCS) du Port autonome de Dakar a décidé, jeudi 13 avril, de lever son mot d’ordre de grève. Selon un communiqué parvenu à Espacedev, cette décision majeure a été prise suite à la rencontre avec le Directeur Général du Port Autonome de Dakar, Mountaga Sy.

Les griefs soulevés par le Collectif structuré autour de 7 organisations  (transporteurs, transitaires et commerçants) du Pacte de Saly, à savoir l’USETTA, UNACOIS YESSAL, UNACOIS JAPPO, entre autres, tournaient autour des difficultés majeures des dites structures rencontrées dans la livraison des conteneurs. Entre autres préoccupations, le Collectif a posé sur la table des revendications la résolution des problèmes de restitution des conteneurs vides dans les ICD, notamment ceux de MAERSLINE et de MSC, le blocage des transporteurs par les compagnies maritimes, la facturation, le paiement et les bons à délivrer au niveau des compagnies aériennes,  l’arrêt immédiat de la facturation des faux frais de la part des compagnies maritimes. L’application du principe de « responsabilité payeur » au compagnies maritimes et d’autres revendications devant faire l’objet de début de résolution sont indiquées comme la simplification du contrôle douanier des marchandises, la mise en place dans les plus brefs délais d’un organe en charge des conflits au sein de l’espace portuaire, l’application de l’ensemble des mesures issues du pacte de Saly, l’augmentation des tarifs de livraison de conteneurs, la facturation des immobilisations par les transporteurs, la mise en place du comité d’arbitrage et les agents assermentés devant siégé dans les ICD. Et enfin, la consolidation et l’application des dispositions de l’arrêté interministériel portant réglementation du transport et la livraison de conteneurs du 27 juillet 2021.

À la suite de la rencontre présidée par le Directeur général du Port autonome de Dakar Mountaga Sy, M. Etienne Sarr Président de l’USETTA et du Collectif a révélé que les échanges sur les questions précitées ont permis d’obtenir des avancées sur plusieurs points de revendications sur le transport

avec les compagnies maritimes. Le niveau de satisfaction des revendications n’a pas atteint 100%, mais des points positifs réglés grâce à l’engagement du Directeur Général du PAD avec les compagnies maritimes, dit-il. Résultat des courses, le CEATLCS a décidé de lever le mot d’ordre de grève. Ainsi, les opérations ont recommencé depuis ce jeudi à 20h. Pour mieux encadré ces décisions le Dg du Port a mis en place des commissions de travail qui vont commencer à éplucher les points de revendications dès ce vendredi à  11h au Port autonome de Dakar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

More like this

La fiscalité environnementale devrait être en harmonie avec un...

La manière dont est exploitée notre fiscalité environnementale est lamentable. Mais pourquoi donc notre monde politique est-il...

Le monde ne peut se permettre de continuer à...

On trouvera, ci-après, les remarques du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, lors du débat de l’Assemblée...

Condamnation du gouvernement suisse pour inaction climatique : Greenpeace Afrique...

La Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH)  a condamné la Suisse pour violation de la Convention...