Secteur de la pêche : Les 7 commandements de la candidate de ARC, Anta Babacar Ngom

Pour une pêche moderne, compétitive et durable, comme véritable moteur de croissance économique et de création d’emplois pour les jeunes et les femmes, la candidate de ARC (Alternative pour la Relève Citoyenne), Anta Babacar Ngom propose aux acteurs de cette mamelle de l’économie, un plan en sept grands points.

–          Instauration d’un moratoire de cinq ans sur la pêche industrielle dans les eaux territoriales pour permettre la régénération de nos stocks halieutiques et mettre fin au pillage de nos ressources par les flottes étrangères.

–          Mise en place d’un Programme de Relance Accéléré de la Pêche et de l’économie maritime de 500 milliards sur cinq ans.

–          Renforcement de la surveillance et du contrôle des zones de pêche pour lutter contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN), en utilisant des technologies comme les systèmes de suivi par satellite et en renforçant les capacités des autorités de contrôle.

–          Modernisation de la flotte de pêche pour la rendre plus efficace et moins nocive pour l’environnement, avec l’acquisition de moteurs hors-bord, de pirogues en fibre de verre, de balises de géolocalisation et de gilets pour les pêcheurs traditionnels.

–          Formation et professionnalisation des acteurs en gestion des ressources, techniques de pêche durable, valorisation des produits par la transformation locale, la promotion des produits à valeur ajoutée et l’accès à de nouveaux marchés, tant nationaux qu’internationaux.

–          Amélioration des infrastructures portuaires, construction de quais de pêche, d’aires de transformation moderne, de complexes frigorifiques de stockage des produits de pêche, de camions frigorifiques et d’infrastructures de transport pour faciliter l’accès aux marchés, en réduisant les pertes post-capture.

–          Soutien à l’aquaculture comme alternative durable à la pêche traditionnelle, en fournissant un soutien technique et financier pour l’élevage de poissons, de crustacés et de mollusques.

  1. Je vote Anta Babacar ngom pour le développement de mon pays
    Elle a un très bon programme pour la jeunesse et les femmes de sont terroir.

  2. Très superbe au développement de l’Afrique, vraiment Nos jeunes et femmes en profiteront avec GD intérêt. Merci, pasteur,entrepreunariat chrétiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

More like this

La fiscalité environnementale devrait être en harmonie avec un...

La manière dont est exploitée notre fiscalité environnementale est lamentable. Mais pourquoi donc notre monde politique est-il...

Le monde ne peut se permettre de continuer à...

On trouvera, ci-après, les remarques du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, lors du débat de l’Assemblée...

Condamnation du gouvernement suisse pour inaction climatique : Greenpeace Afrique...

La Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH)  a condamné la Suisse pour violation de la Convention...