Rejets de demandes de visas Schengen : Ce que les Africains ont perdu en millions de $ en 2023

L’Afrique et l’Asie ont dépensé 90% du coût global des refus de demandes de visas Schengen en 2023. Des coûts qui augmenteront de 12,5% avec le passage imminent des frais de demande de 80 euros à 90 euros. 704 000 demandes de visa Schengen provenant de ressortissants d’Afrique ont été rejetées en 2023, selon les statistiques de la plateforme officielle SchengenVisainfo. Cela représente près de 60,5 millions USD (56,3 millions €) de dépenses effectuées en pure perte par les Africains en faveur de l’Union européenne. Les frais de demande, qui sont actuellement de 80 € par dossier, ne sont en effet pas remboursables. Cette somme représente également 43% des dépenses mondiales en demandes de visa.

Le Maroc, principal demandeur africain en 2023, a enregistré le plus grand nombre de réponses négatives, plus de 410 000 pour un coût de 10,9 millions €. Il est suivi de l’Algérie, dont les ressortissants ont enregistré plus de 285 000 rejets de dossiers. De manière globale, les rejets de demandes de visas Schengen ont rapporté 130 millions € aux services d’immigration européens en 2023, selon de récentes statistiques de l’EU Observer, contre 105 millions € en 2022. Ces frais proviennent à environ 90% des continents africain et asiatique. L’Afrique en est conséquemment impactée selon les observateurs, vu le niveau encore bas de la moyenne des revenus des populations. Si la tendance haussière des demandes de visa ainsi que leurs rejets se poursuit, ces chiffres augmenteront de façon conséquente, étant donné que les frais de dossiers passeront dès le 11 juin 2024 à 90 €, conformément à une mesure prise par l’UE.

Avec l’Agence Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

More like this

Le Pib du Sénégal : Places de l’agriculture et...

Le produit intérieur brut (PIB) du Sénégal est la richesse créée, à l’intérieur des frontières du Sénégal...

Pêche : L’acte de haute portée posé par la CONAPED...

Pour assurer une gestion durable des pêches et la défense des droits des communautés de pêcheurs, la...

La renégociation des contrats pétroliers au Sénégal

Les relations contractuelles entre l’Etat hôte et l’investisseur privé étranger connait des évolutions liées au cadre juridique...